Mme Létard annonce des 'dérogations aux règles d'urbanisme'

30 juillet 2008 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires3 Réagissez à cet article

MARCQ-EN-BAROEUL (Nord), 29 juil 2008 (AFP) -

'Des dérogations aux règles d'urbanisme doivent être possibles', a déclaré Mme Létard lors d'une conférence de presse, en rappelant que la loi limite à 5 mètres carrés la surface habitable supplémentaire pour les logements accueillant une personne handicapée. "Ce n'est pas suffisant", a-t-elle jugé.

Un assouplissement est prévu par l'article 13 de l'avant-projet de loi de mobilisation pour le logement présenté lundi en conseil des ministres par la ministre du Logement Christine Boutin, qui sera débattu au Parlement à l'automne.

"Nous avons eu un travail régulier avec Christine Boutin pour avoir un article qui apporte de la souplesse, pour qu'il n'y ait pas un nombre de mètres carrés limité, parce que chaque logement est différent et chaque situation de handicap est différente", a précisé la secrétaire d'Etat.

"Au cas par cas, il faut des commissions communales d'accessibilité qui définissent le nombre de mètres carrés auxquels il faudrait déroger en supplément pour permettre d'adapter le logement au handicap", a expliqué Mme Létard.

La secrétaire d'Etat a rendu visite mardi matin aux parents d'une fillette handicapée, Denis et Florence Bobillier, à Marcq-en-Baroeul. Ils ont adapté pour les besoins de leur fille un garage dont leurs voisins demandent la démolition à la justice en appel, arguant que les travaux d'extension dépassent de 12 mètres carrés le seuil autorisé.

Valérie Létard s'est défendue de vouloir faire "pression" sur la procédure judiciaire en cours. "Ce n'est absolument pas une question de pression mais de soutien à toutes les familles qui connaissent les mêmes réalités", a-t-elle affirmé.

etb/mlm/phi

 

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Partager sur :

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires



Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.