Accessibilité : les aveugles "en danger" dans les villes

La Fédération des aveugles et handicapés visuels (FAF) a dénoncé la persistance de "graves problèmes de sécurité" après "un diagnostic terrain de l'accessibilité" des personnes aveugles et malvoyantes à la voirie de sept grandes villes.

22 novembre 2011 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Paris, 22 nov 2011 (AFP)

La Fédération a lancé de mars à mai son tour de France de l'accessibilité, étudiant les aménagements urbains de Montpellier, Marseille, Metz, Bordeaux, Nantes, Lille et Paris. Seuls 15% des lieux publics sont accessibles, disait-elle alors.

"Le chemin est encore très long pour se mettre en conformité avec la loi Handicap du 11 février 2015", qui impose l'accessibilité à tous des établissements publics d'ici à 2015, a confié mardi à l'AFP Vincent Michel, le président de la FAF.
Selon lui, "le bilan du tour de France est très contrasté, mais plutôt négatif avec de vrais problèmes qui persistent en matière de voirie et de réseaux urbains pour que les personnes malvoyantes puissent circuler en pleine sécurité".
"De nombreux carrefours sont mal équipés de signaux sonores. Certains équipements urbains sont dangereux. Il manque des bandes de guidage dans les carrefours complexes", a-t-il souligné, exemples à l'appui.

Ainsi, "au bout de la place de la République, piétonne, à Metz, on trouve une marche de 80 cm de haut, absolument pas signalée". "A Nantes, ce sont les "dents de requin", ces pieux en métal en forme de pyramide, qui bordent un certain nombre de places, qui risquent de faire chuter des non voyants", a-t-il poursuivi.

Si certaines initiatives intéressantes ont été relevées dans plusieurs villes, un grand nombre d'"aberrations persistent", a relevé M. Michel, qui prône une meilleure formation des responsables techniques municipaux ou départementaux pour intégrer les contraintes des non ou malvoyants.

ito/bfr/er

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.