Chiens guides certifiés, pour une meilleure accessibilité.

Un certificat national des chiens guide d'aveugles va être créé par un décret publié dans les prochains jours, afin d'améliorer leur accessibilité aux lieux publics et aux transports,a annoncé la ministre déléguée aux personnes handicapées

29 janvier 2014 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires3 Réagissez à cet article
Illustration article

Cela permettra "de renforcer l'autonomie des personnes handicapées dans leur vie quotidienne", a déclaré Marie-Arlette Carlotti, à l'occasion d'une visite à l'école de chiens guides de Paris.

Ce nouveau certificat est destiné à faciliter le libre accès des lieux publics aux personnes accompagnées de chiens guides d'aveugles ou d'assistance, et ceci dès la période de formation du chien.

Actuellement, la loi oblige à accepter les chiens guides dans tous les lieux accueillant du public, mais les chiens en éducation ne sont que "tolérés", selon les associations.

Une aide, destinée à couvrir les frais d'acquisition et d'entretien d'un chien guide ou d'assistance, est versée par l'Etat aux personnes déficientes visuelles ayant un chien issu d'une école labellisée.

Le nouveau certificat national sera remis par les centres d'éducation aux détenteurs de chiens en formation, puis aux personnes handicapées attributaires d'un chien éduqué.

Le décret prévoit aussi que les centres d'éducation seront labellisés par arrêté du préfet de département, selon des critères définis pour une période de cinq ans.

"On avance petit à petit vers ce qu'on souhaiterait, qui est un vrai statut du chien guide, inscrit dans la loi", s'est félicité Michel Rossetti, vice-président de l'association nationale des maîtres de chiens guides d'aveugles (ANMCGA), interrogé par l'AFP.

Quelque 1.500 chiens guide sont en activité en France, a précisé le ministère.

Des chiens guide se voient encore refuser l'accès à des lieux publics, plusieurs secteurs posant problème, notamment les taxis. En mars 2013, le Défenseur des droits Dominique Baudis avait constaté "43% de refus discriminatoires" lors d'une opération test menée auprès de taxis parisiens.

Une enquête nationale réalisée en février 2013 par la Fédération Française des Associations de Chiens guides d'aveugles et l'ANMCGA, dans plus de 1.000 lieux ouverts au public (commerces, services publics, restaurants etc.), avait montré que dans 15% des cas, les chiens guides et leurs maîtres voyaient leur accessibilité freinée ou refusée, ce qui représente pour eux "au moins une difficulté par semaine".

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires



Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.