AAH : comment savoir si j'y ai droit ?

Si vous êtes en situation de handicap, l'allocation aux adultes handicapés (Aah) peut compléter vos ressources pour vous garantir un revenu minimal. Son montant dépend de votre situation familiale et professionnelle, ainsi que de vos ressources.

• Par

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article
Illustration article

L'Aah est conçue pour les personnes handicapées à partir de 20 ans (16 ans sous certaines conditions) et dont le taux d'incapacité est d'au moins 50 %, taux déterminé par la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (Cdaph) au sein de la Maison départementale des personnes handicapées (Mdph). Pour bénéficier de l'Aah si votre taux d'incapacité est compris entre 50 % et 79 %, vous ne devez pas avoir atteint l'âge légal de la retraite et votre handicap doit entraîner une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi, reconnue par la Cdaph.
Si vous percevez une pension, l'Aah est versée si la pension est inférieure à 900 par mois (pension de retraite, d'invalidité, rente d'accident du travail). Si vous ne travaillez pas, vos revenus 2018 ne doivent pas dépasser le plafond correspondant à votre situation familiale : 10 832 si vous vivez seul(e) ou 19 606 si vous vivez en couple. Ces montants sont majorés de 5 416 par enfant à charge.

Comment obtenir l'Aah ?

Faites votre demande auprès de la Mdph dont vous dépendez. Si vous êtes bénéficiaire de l'allocation supplémentaire d'invalidité (Asi) ou du fonds spécial invalidité, vous pouvez également percevoir la majoration pour la vie autonome (lire ci-dessous). Faites-en également la demande auprès de la Mdph.

Les montants au 1er avril 2020

  • Si vous n'avez pas déclaré de revenus en 2018, vous recevrez le montant maximal de l'Aah : 902,70 par mois depuis le 1er avril 2020 (article en lien ci-dessous).
  • Si vous avez déclaré des revenus d'activité, votre Aah est calculée en fonction d'une partie de vos revenus. Si vous exercez une activité en établissement ou service d'aide par le travail (Esat), un calcul particulier de vos droits sera effectué.
  • Si vous touchez une pension, vous recevrez la différence entre le montant de votre pension et le montant maximum de l'Aah.

Ressources déclarées chaque trimestre

Si vous exercez une activité professionnelle salariée en milieu ordinaire, ou êtes travailleur indépendant, vos droits à l'Aah sont calculés chaque trimestre en fonction des ressources imposables perçues durant les trois derniers mois. Cette déclaration se fait chaque trimestre, soit dans l'espace « Mon Compte » Rubrique Mes Ressources > Déclarer du site caf.fr ou sur l'appli mobile « Caf – Mon Compte », soit en complétant et en retournant le formulaire de déclaration trimestrielle des ressources (Dtr) adressé par votre Caf.

Complément de ressources supprimé

Fin 2019, le CR a disparu (article en lien ci-dessous). Si vous en bénéficiiez au mois de décembre, vous pouvez continuer à le percevoir sous certaines conditions pendant une période de dix ans, soit jusqu'au 30 novembre 2029. Son montant est de 179,31 par mois. Plusieurs conditions sont requises : bénéficier de l'allocation aux adultes handicapés (Aah) à taux maximum (ou en complément d'une pension vieillesse, pension d'invalidité ou d'une rente d'accident du travail), avoir un taux d'incapacité au moins égal à 80 %, ne pas avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite, ne pas exercer d'activité professionnelle, et ne pas avoir perçu de revenus professionnels depuis au moins un an à la date de la demande. Vous devez également habiter un logement indépendant et avoir une capacité de travail inférieure à 5 %, déterminée par la Cdaph au sein de votre Mdph.

La majoration pour la vie autonome

La Mva est attribuée automatiquement si vous bénéficiez de l'Aah à taux plein (ou en complément d'une pension vieillesse, invalidité ou d'une rente accident du travail), que votre taux d'incapacité est au moins égal à 80 % et que vous n'exercez pas d'activité professionnelle. Enfin, vous devez aussi habiter un logement indépendant pour lequel vous bénéficiez d'une aide personnelle au logement. Son montant est de 104,77 par mois. Si vous êtes hospitalisé ou en établissement médico-social plus de 60 jours, le versement du complément ou de la majoration est suspendu.

Si vous êtes bénéficiaire de l'Allocation supplémentaire d'invalidité (Asi) ou du Fonds de solidarité invalidité (Fsi), vous pouvez recevoir également le complément de ressources ou la majoration pour la vie autonome (non cumulables). Faites-en la demande auprès de la Mdph.

Cumul avec la prime d'activité

Les bénéficiaires de l'Aah qui travaillent peuvent aussi prétendre à la Prime d'activité. Leur activité peut être salariée, y compris en Esat, ou indépendante. Attention ! Ils doivent alors remplir deux déclarations trimestrielles de ressources distinctes, indispensables au calcul de vos droits. Les montants à déclarer au titre d'une même catégorie de revenus sont différents : montant net imposable pour l'Aah, montant net perçu (avant retenues et saisies) pour la Prime d'activité. Un simulateur en ligne ( http://www.caf.fr/allocataires/mes-services-en-ligne/faire-une-simulation ) permet de savoir quel montant vous pourriez percevoir.

Bon à savoir…

  • Attention, le droit à l'Aah est ouvert à partir du mois qui suit le dépôt du dossier.
  • Vous débutez ou reprenez une activité professionnelle salariée ? Que ce soit en milieu ordinaire ou en tant qu'indépendant, vous pouvez cumuler pendant six mois, sous certaines conditions, la totalité de votre Aah avec vos nouveaux revenus d'activité. Si les conditions ne sont pas réunies pour en bénéficier, seule une partie de vos revenus d'activité sera prise en compte pour calculer votre allocation.
  • Si une personne de votre famille vous porte assistance à domicile, sous certaines conditions, elle peut demander que la Caf cotise pour elle gratuitement à la retraite dans le cadre de l'Assurance vieillesse du parent au foyer (Avpf).
  • Le versement de l'Aah permet d'être affilié à l'Assurance maladie.
  • Vous pouvez aussi avoir droit, sous certaines conditions, à l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé solidaire.
  • Vous avez un abonnement principal pour votre téléphone fixe et percevez actuellement l'Aah, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d'une réduction sociale téléphonique. Contacter les services d'Orange, au numéro vert 0800 007 726 (appel gratuit depuis un téléphone fixe).
  • Vous bénéficierez également de l'exonération de la taxe d'habitation.

Pour en savoir plus, consultez la page AAH sur le site de la Caf (en lien ci-dessous).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.