Handicap : bientôt vos démarches administratives en ligne ?

Rendre les services publics en ligne plus accessibles aux handinautes, c'est l'engagement du gouvernement qui se dote d'un label "e-accessible". Aujourd'hui, seuls 4% des sites de l'administration sont conformes ; 50% sont visés d'ici 2016.

26 juin 2015 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires4 Réagissez à cet article
Illustration article

Logiciel lecteur d'écran, vidéos sous-titrées, code-couleur, contraste, taille des lettres : un nouveau cahier des charges a été inauguré le 25 juin 2015 pour améliorer l'accessibilité des personnes handicapées aux services publics en ligne, qui seront dotés d'un label «e-accessible». Aujourd'hui, « seuls 4% des sites de l'administration affichent une déclaration de conformité » au précédent cahier des charges qui n'avait pas été réactualisé depuis 2009, a rappelé Clotilde Valter, secrétaire d'État chargée de la Réforme de l'État et de la Simplification, en inaugurant le nouveau « Référentiel général d'accessibilité pour les administrations » (RGAA), avec Ségolène Neuville, secrétaire d'État chargée des personnes handicapées. « Il y avait urgence », a relevé Mme Valter.

Un «nouveau passeport» vers le service public

Ce « Référentiel » est un cahier des charges « conçu comme un "nouveau passeport" pour les personnes handicapées quand elles veulent accéder aux services publics. La démarche s'avère souvent exigeante pour elles. Il fallait que ça change », a poursuivi la secrétaire d'État, nommée à ce poste le 18 juin. Pour rendre « chaque site internet, chaque application, réellement accessible, il fallait faire évoluer la configuration, tout ce qui crée un univers et peut le rendre abordable, simple, convivial ». « L'objectif est d'ouvrir les services numériques aux personnes en situation de handicap sensoriel, moteur ou cognitif, au moyen, le cas échéant, d'une technologie d'assistance adaptée », a résumé Ségolène Neuville. C'est la Direction interministérielle des systèmes d'information et de communication (DISIC), missionnée par le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique qui a conçu ce nouveau Référentiel, « fruit d'une méthode collaborative », a précisé Clotilde Valter.

Un label incitatif « e-accessible »

Rien ne sert de fixer des règles si elles ne sont pas mises en œuvre. C'est pourquoi, un label incitatif « e-accessible » sera instauré. Par ailleurs, la formation des agents de l'administration intègrera l'exigence d'accessibilité numérique. Là où une personne handicapée avait des difficultés à se déplacer, elle pourra réaliser ses démarches depuis son ordinateur. Là où il fallait un formulaire papier, elle pourra le remplir en ligne et, dans la plupart des cas, saisir l'administration en ligne pour poser des questions ou entamer des démarches. Le gouvernement a fixé l'objectif de 50% d'usage des services publics en ligne à l'horizon 2016.

© Nmedia/Fotolia

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires4 Réagissez à cet article

Thèmes :

4 commentaires




Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.