Carte mobilité inclusion : la fin des autres cartes !

La carte "mobilité inclusion" sera disponible à partir du 1er janvier 2017. Elle se substituera aux cartes de stationnement, de priorité et d'invalidité. Et autres annonces faites par le Gouvernement en faveur de l'accessibilité...

18 mars 2016 • Par

Thèmes :

Illustration article

La carte « mobilité inclusion » annoncée par le Président de la République lors de la Conférence nationale du handicap de décembre 2014, sera disponible à partir du premier janvier 2017. Elle se substituera aux cartes dites « de stationnement », « de priorité » et « d'invalidité » tout en maintenant les droits des personnes. L'objectif est de raccourcir nettement le délai d'obtention de la carte, quelle qu'elle soit (stationnement, priorité, inclusion). C'est l'annonce faite par Ségolène Neuville, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées à l'occasion de la Semaine nationale des personnes handicapées physiques qui se tient du 14 au 20 mars 2016.

Bilan des Ad'AP

En matière d'accessibilité du bâti, elle rappelle les premiers résultats, jugés « encourageants » de la mise en place des Agendas d'accessibilité programmée (Ad'AP), des documents de programmation pluriannuelle, précisant la nature des travaux de mise en accessibilité et leur coût ; ils engagent les gestionnaires d'établissement à réaliser les travaux dans un délai d'un à trois ans. Fin 2014, à quelques mois de l'échéance initialement fixée au 1er janvier 2015, 30% des établissements étaient accessibles, soit près de 300 000 (50 000 ayant fait l'objet de travaux et 250 000 étant accessibles dès leur construction). Au 1er février 2016, 405 000 établissements étaient entrés dans le « dispositif Ad'AP ».

Prime d'activité et AAH

Pour ce qui concerne l'emploi des personnes handicapées, Marisol Touraine, ministre de la Santé, et Ségolène Neuville ont souhaité que la prime d'activité soit cumulable, pour les travailleurs handicapés en milieu ordinaire, en entreprise adaptée et en établissement et service d'aide par le travail (ESAT), avec l'allocation adulte handicapé (AAH) (article en lien ci-dessous).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires23 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
23 commentaires























Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.