PMR : des véhicules adaptés en libre-service dans 22 villes

Acheter un véhicule adapté pour une personne à mobilité réduite n'est pas donné à tout le monde. Pour contourner ce problème, plusieurs voitures sont proposées en libre-service dans 22 villes de France. Une initiative récompensée par le CCAH.

15 juillet 2015 • Par Handicap.fr / Kévin Murgue

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article

« Les avantages sans les inconvénients. » C'est avec cette phrase que l'on pourrait résumer l'initiative de la coopérative Citiz. Proposer d'emprunter des véhicules en libre-service pour personnes à mobilité réduite ; l'idée a convaincu de nombreux utilisateurs mais aussi le jury du Comité national de coordination action handicap. En mai 2015, le CCAH a récompensé la Scop et sa démarche dans la catégorie « Changer la vie » (article en lien ci-dessous).

Oubliez les coûts d'assurance et d'entretien

Depuis quelques mois, les services d'autopartage de Bourgogne, Provence, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Franche-Comté et Lorraine se sont dotés de dix nouvelles voitures aménagées. Objectif : permettre aux familles et aux aidants professionnels de transporter des PMR sans se munir, en aval, d'un véhicule adapté personnel. Pas toujours bien remboursés, son achat ou son aménagement peuvent vite entraîner une facture salée. D'autant plus si le véhicule en question n'est utilisé qu'à de rares occasions – sans parler des tarifs de l'assurance et du coût de l'entretien. Opter pour l'autopartage, c'est contenter les petits porte-monnaie tout en donnant la possibilité de se déplacer à ceux qui ne peuvent pas se permettre d'avoir leur propre voiture aménagée. Ce système offre ainsi une plus grande autonomie aux personnes handicapées.

Pour faire ses courses ou pour partir en voyage

Pour profiter de ces véhicules adaptés, il suffit de se rendre sur internet (lien ci-dessous), de s'abonner, de sélectionner la station Citiz la plus proche puis de réserver le jour et l'horaire durant lesquels on souhaite utiliser la voiture, selon les disponibilités. De plus, il est possible de simuler le prix de la facture. Par exemple, si je veux me rendre au lac de Miribel-Jonage, situé à 14 km de Lyon, un samedi, de 13h à 18h, je devrai m'acquitter de 24 euros pour cette sortie. En soirée, il est bon de savoir que les heures comprises entre 23h et 7h du matin ne sont pas facturées. Deux formules, « fréquence » et « liberté », sont, par ailleurs, proposées en fonction des besoins de l'utilisateur. Expérimenté en Alsace, développé dans « une vingtaine de villes », selon Jean-Baptiste Schmider, directeur général de Citiz, le réseau de véhicules adaptés a pour but de s'étendre « partout en France ». Projet ambitieux !

Illustration article Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Kevin Murgue, journaliste stagiaire Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

2 commentaires


Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.