Habits-Plus : la boutique qui habille le handicap

Après avoir ouvert la première boutique en ligne suisse proposant des vêtements adaptés aux personnes handicapées, Paula Macherel, créatrice d'Habits-Plus, a inauguré, le 10 février 2018, une boutique physique. Utile et inspirant !

7 mars 2018 • Par

Thèmes :

Illustration article

Il y a quatre ans, Paula Macherel décide de quitter son emploi pour ouvrir sa propre boutique en ligne de vêtements adaptés. Fort du succès de son site, elle inaugure sa boutique physique le 10 février 2018, à Boudry, petite ville suisse. Avec Habits-Plus, la mode ne répond plus seulement à tous les goûts mais également à tous les besoins spécifiques. C'est cette proximité et cet échange avec le client qui ont poussé Paula à créer son enseigne.

Style et confort

Rien ne la prédestinait pourtant à se lancer dans cette aventure. Après des études de négociations en relations internationales, cette Chilienne arrivée en Suisse en 2000 travaille dans les plus hautes sphères de l'économie mondiale. Malgré des revenus confortables et une situation stable, il manque quelque chose à sa vie. « Je suis quelqu'un qui aime aider les gens et être en contact direct avec eux », explique-t-elle. La jeune femme décide d'allier l'humain à ses compétences commerciales et crée Habits-Plus. « Je gagnais plus avant mais ce n'est pas l'argent qui m'a motivée. Je ne vois pas vraiment mon travail comme un commerce, même si je vends des articles », confie-t-elle. Elle se dit choquée par le manque de choix proposé par les enseignes de prêt-à-porter pour les personnes handicapées. « Elles ne peuvent pas s'habiller avec des vêtements standards mais cela ne doit pas les empêcher d'avoir du style ». Pour montrer que handicap et fashion peuvent faire bon ménage, Paula crée elle-même des vêtements selon les besoins de ses clients. « C'est au vêtement de s'adapter à la personne et non l'inverse », précise-t-elle.

Des solutions adaptées

Pour se démarquer des autres enseignes, elle offre un service personnalisé. « Chaque situation de handicap est différente et, pour chacune d'elles, il existe une solution adaptée ». Pour comprendre ces besoins spécifiques, la créatrice dialogue avec ses clients, qui se confient à elle. Elle commence par chercher des modèles existants. Si rien ne correspond, elle crée elle-même le vêtement le plus fonctionnel possible. Elle fait confectionner ses créations originales en Espagne, la Suisse étant « trop chère ». Mais hors de question de produire en Chine ! « Je souhaite uniquement travailler avec des entreprises respectant leurs employés », assure-t-elle. Elle a d'ailleurs déposé un brevet « Habits-Plus » sur ses créations.

En lien avec des établissements

Dans son catalogue : des chemises, pantalons, cardigans ou sous-vêtements mais toujours avec la solution qui fait la différence. Paula crée avec des matières souples, des coutures plates pour éviter tout frottement contre la peau, des fermetures sur l'arrière et des boutons pression. Tout est étudié pour faciliter l'habillage et permettre à ses clients de retrouver un peu d'autonomie. Côté tarifs, elle tient à proposer des prix raisonnables, le but étant de « permettre à chacun de s'habiller avec les vêtements qui lui convient ». Pour mettre au point les modèles les plus adaptés, Paula s'est associée à des établissements spécialisés dès le lancement de son projet. « Je suis allée dans plusieurs d'entre eux afin de me rendre réellement compte des besoins en matière d'habillement pour les personnes à mobilité réduite ». Il lui arrive également d'y faire des interventions afin de présenter ses créations et son concept.

Et en France ?

En France, des initiatives similaires commencent à voir le jour, comme celle de Sarah, 25 ans, qui parce qu'elle en a « marre de voir son frère IMC (infirme moteur cérébral) galérer lors de l'habillage », inaugure, en 2015, Constant & Zoé, une marque dédiée aux jeunes handicapés (article en lien ci-dessous). Ou encore Kiabi qui a lancé une collection de vêtements adaptés pour enfants différents en février 2017. Quant au label « Bien à porter » (article et lien ci-dessous), créé en mai 2017, il recense toutes les enseignes proposant des vêtements ergonomiques, confortables et simples à enfiler. Une communauté de shopping atypique qui va fouiller dans des marques telles que Zara, H&M ou encore Gémo…

© Habits-Plus

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Assan Haidara, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.