Dans chaque ville, une rencontre avec nos recruteurs

Lire autrement

Résumé : Des difficultés d'ordre moteur (manipuler un livre) ou d'ordre sensoriel (malvoyance...) peuvent empêcher de lire avec plaisir. Comment maintenir un accès à la lecture totalement ou partiellement autonome en dépit de ces difficultés ?
le 
Réagissez à cet article !

Cette fiche d'information est non exhaustive et est donnée à titre indicatif et général pour aider à comprendre comment améliorer son autonomie de lecture. Elle donne une vision générale du matériel que l'on trouve sur le marché. Concernant l'accessibilité visuelle de la lecture, parlez-en à un professionnel : ophtalmologue, orthoptiste, opticien. Les troubles spécifiques "dys" ne sont pas traités dans cette fiche.

Difficultés d'ordre moteur à la lecture d'un livre

1. Tourner les pages

La mobilité réduite ou limitée, les déformations ou le manque de sensibilité peuvent empêcher de tourner les pages.

  • Pour que la peau des doigts glisse moins :
    - Mettre un petit capuchon de doigt antidérapant de type protection pour guitariste.
    - Vaporiser un pansement en spray.
  • Utiliser une "tige" avec un bout antidérapant. La tige peut éventuellement être insérée dans un bracelet métacarpien : ce bracelet entoure les métacarpes (le milieu de la main) et permet de bouger la tige par un mouvement plus ample du bras même sans mobilité des doigts.

2. Tenir un livre

Les porte-livres maintiennent le livre ou les revues et empêchent les feuilles de tourner seules. Cela permet de compenser le manque de force ou de mobilité ou le fait de n'avoir l'usage que d'une seule main.

On trouve l'objet en plusieurs déclinaisons :

  • Portatif à poser dans le lit ou sur une table.
  • Sur pied déporté et inclinable  à volonté afin de lire assis, semi allongé sur un fauteuil ou allongé dans un lit.
  • Avec éclairage intégré ou non.

Un support de livre sur pied peut s'utiliser avec une tige avec embout antidérapant soit intégrée à un support de tête (licorne), soit tenue par une prise entre les dents.

Il existe des tourne-pages électriques pour livres ou revues. Ce sont souvent d'anciens modèles ou des modèles "artisanaux".

Le livre dématérialisé et la lecture numérique

Quand la lecture de livres papiers devient impossible ou trop laborieuse, les livres numériques et les nouvelles technologies s'avèrent efficaces.

1. Lecture sur ordinateur

Les livres dématérialisés ou ebook se lisent sur ordinateur après avoir installé un logiciel spécifique gratuit.

2. Lecture sur smartphone ou tablette.

Tactiles au doigt ou au stylet (stylet pouvant être adapté et/ou inséré dans un bracelet métacarpien), ces supports offrent une grande autonomie de lecture.

Selon leur marque, ils prennent en charge un ou plusieurs formats de livres numériques.

Il est possible d'utiliser un contacteur classique ou adapté à ses capacités. Il existe également des contacteurs agissant par mouvement de la tête ou par mouvement des yeux.

De même qu'il existe des porte-livres, des porte-tablettes et portes-smarphones se trouvent facilement dans le commerce.

3. Les liseuses numériques ou reader

Ce sont des objets numériques uniquement dédiés à la lecture pour un confort de lecture optimisé.

Il suffit de télécharger le livre que l'on souhaite lire au format adapté (les logiciels des différents formats se téléchargent au préalable).
Différentes tailles de texte, polices, espacements des lignes, justifications sont proposés afin d'optimiser la lecture en fonction des besoins du lecteur.

Accès "visuel" à la lecture

Les troubles de la vision, innés ou acquis, sont de différents ordres. On parle de vision centrale (lorsque le champ visuel se rétrécit jusqu'à une vision tubulaire), de vision périphérique (lorsque la vision centrale est amputée), de vision floue…

Les ophtalmologue, les orthoptistes mais également les opticiens peuvent vendre du matériel spécialisé; ils vous conseilleront au mieux après analyse de votre vue.

1. Les aides classiques d'agrandissement : les loupes

Disponibles sous une multitude de formes pour s'adapter au moment, au support, à la posture, aux capacités de son utilisateur, elles peuvent être :

  • Portables : avec un manche, un cordon autour du cou, intégrées à une monture de lunette…
  • À poser sur le papier : sur la totalité ou une partie à déplacer.
  • À poser sur une table avec  pied.
  • Rétroéclairées ou non.
  • Électronique avec un grossissement puissant.

2. Les télé-agrandisseurs / vidéo-agrandisseurs

Le texte est projeté sur un écran intégré ou connecté à un ordinateur ou une télévision via une caméra. L'agrandissement est électronique et puissant. De nombreuses fonctionnalités permettent de changer les contrastes (écriture blanche sur fond noir, jaune…).

3. Les dispositifs OCR

(RCO en français : Reconnaissance Optique de Caractère )
Ils permettent une vocalisation des textes que ce soit une page de livre, de magazine (machines à lire pour les personnes non voyantes), un panneau dans la rue pour les modèles montés sur des lunettes (pour les personnes malvoyantes).

4. Les supports numériques de lecture

(Déjà évoqué plus haut). Le sujet est très bien développé sur le site du CERTAM. (Voir lien en bas de page).

Certaines liseuses sont spécialement conçues pour les personnes malvoyantes. D'autres possèdent des fonctions facilitantes ou offrent une lecture orale du livre. La tablette transforme les livres numériques en livre audio.e)

5. Livres et revues en braille

La bibliothèque numérique francophone accessible (BNFA) propose de télécharger des livres audio, des livres en gros caractères et en braille numérique pour les aveugles ou malvoyants. (Voir site en bas de page).

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr