Si l'autisme m'était conté

Antoine, à sa façon, est un héros. Le Prince Coquelicot a grandi et après « L'itinéraire d'un enfant autiste », il s'impose dans ce second ouvrage comme le centre des pensées de son père. Ce dernier, en faisant de son fils son interlocuteur, explicite 15 ans de monologues, de questions sans réponses, de conversations à sens unique, mais aussi découvre une complicité père/fils de laquelle émerge une relation émotionnelle.

Dans la « bulle » de l'autisme, les pères sont souvent tenus à l'écart dans la mesure où le « corps médical » a tendance à ne prendre en compte que le lien mère/enfant. Or « ce n'est pas parce que nous continuons à travailler à l'extérieur et sommes moins présents au foyer, que nous devenons pour autant transparents ou démissionnaires ». Ce livre brise un non-dit et redonne leur place aux pères.

---
Si l'autisme m'était conté - Au-delà des transparences - Fabrice Meyer - Editions de l'Officine - 2012 - 151 pages

A voir aussi :