Toutes les femmes s'appellent Marie

Par Régine Deforges

  • Image produit
Image Toutes les femmes s'appellent Marie

Marie est jeune, belle et veuve.
Elle aime plus que tout son fils handicapé mental, Emmanuel, qui ne peut littéralement pas se détacher de cette mère tant aimée. À l'adolescence, le trop-plein d'amour d'Emmanuel transforme radicalement la relation entre la mère et le fils. Radicalement et dangereusement, selon la morale établie. Avec ce court roman, Régine Deforges signe une oeuvre littéraire puissante, dans la veine de Pour l'amour de Marie Salat ou L'Orage.
Un texte entêtant qui pose la question dérangeante mais nécessaire de la sexualité des handicapés : comment appréhende-t-on les besoins physiques et affectifs des personnes dont la différence ne permet que rarement une sexualité dite "normale" ?
Toutes les femmes s'appellent Marie est un roman d'engagement, dans la lignée des combats que Régine Deforges mène pour le droit des femmes et la liberté d'expression.

L'auteur

Au départ libraire, Régine Deforges fonde sa première maison d'édition de littérature érotique en 1968. Son goût pour les romans licencieux lui vaudra longtemps les foudres de la justice pour «outrage aux bonnes mœurs». Ses romans, et notamment sa saga commencée avec La Bicyclette bleue en 1981, connaîtront un immense succès populaire.

---
Toutes les femmes s'appellent Marie - Régine Deforges - 2012 - Hugo et Compagnie