Des mains pour parler, des yeux pour entendre

Des mains pour parler, des yeux pour entendre
La voix et les enfants Sourds

Parler, entendre ne sont que par l'effet de la dimension désirante qui ouvre seule nos oreilles, mais aussi, comme le soutient l'auteur, qui insère les yeux et les mains dans le circuit langagier pour tout humain : en cela les enfants Sourds nous enseignent.

Cet ouvrage s'inscrit en faux contre tout abord qui met l'accent indument sur le seul sonore pour accéder au parler et à l'entendre. Il démontre par son abord clinique comment la vocalisation n'est  pas la seule voie pour recevoir le langage. Le geste humain comme les yeux font partie intégrante de la créativité langagière chez les « parlêtres » que nous sommes. Les enfants Sourds n'ont pas à être considérés comme des déficitaires à soigner par le son, il ne s'agit pas tant de médicaliser leur existence que de parvenir à les entendre en reconnaissant l'originalité de leurs modalités langagières.

L'auteur

André Meynard est psychanalyste à Marseille. Il est membre de l'association de psychanalyse Encore et du Groupe régional de psychanalyse (GRP). Il anime mensuellement à Marseille un séminaire de recherche sur les questions du langage et de la parole avec traduction en langue des signes française (LSF).

---
Des mains pour parler, des yeux pour entendre - La voix et les enfants Sourds - André Meynard - Editions Eres - coll. Psychanalyse et clinique - 360 pages - Fevrier 2016