Seper Hero : le voyage interdit qui a donné du sens à ma vie

Par Marine Barnérias

  • Seper Hero : le voyage interdit qui a donné du sens à ma vie (miniature 1)
Seper Hero : le voyage interdit qui a donné du sens à ma vie (image 1)

Le 3 avril 2015, on diagnostique à Marine, jeune étudiante de 21 ans, une sclérose en plaques (SEP). L'urgence de la situation, le besoin de prendre une décision relative à la prise d'un traitement ou non, l'amènent à s'interroger. Marine décide de partir en voyage dans trois pays : « La Nouvelle-Zélande sera mon terrain de jeux pour redécouvrir mon corps. En Birmanie, j'irai secouer mon esprit par la méditation. La Mongolie sera l'étape-bilan à la rencontre de cette âme souvent délaissée alors qu'elle porte notre mémoire. Dans quel but ? Retrouver mon équilibre que la SEP tente de rompre », explique-t-elle. Un choix courageux mais aussi un rêve qui se réalise, pour celle qui considère que « la maladie fait partie de nos vies à tous, diagnostiqués ou pas ». Ce témoignage nous montre que ce sont justement les pensées toxiques qui nous empêchent d'écouter tout ce que notre corps essaie de nous dire sans jamais l'entendre. À travers cet ouvrage, Marine livre un témoignage poignant qui s'adresse à chacun de nous et nous adresse ce message : apprenons à nous faire confiance et à croire en nos rêves.

L'auteur

À 23 ans, Marine Barnérias est étudiante en école de commerce. Avec « Seper Hero : le voyage interdit qui a donné du sens à ma vie », la jeune femme explique comment elle a compris, au cours de ses différentes expériences, « qu'il fallait vivre avec sa maladie et non pas la combattre, afin de trouver un équilibre ». Elle souhaite aujourd'hui créer son association afin d'aider les autres comme elle fut aidée grâce à une grande mobilisation sur les réseaux sociaux.

----
Seper hero : le voyage interdit qui a donné du sens à ma vie – Marine Barnérias - Édition : Flammarion – mai 2017 – 240 pages