Le travail social est un acte de résistance

« Dans la crise actuelle, les travailleurs sociaux sont aux avant-postes. Accompagnant les plus touchés de nos contemporains, ils témoignent d'une « fraternité discrète » (Lacan) qui se présente comme un véritable acte de résistance.
Résistance au management industriel débridé qui écrase les dispositifs institutionnels ; résistance à une politique des besoins qui réduit le sujet à un consommateur ; résistance contre les procédures de formatage, démarches qualité, domaines de compétence et autres avatars du psycho-socio-biopouvoir ; résistance contre le rapt du travail social par les managers et les superévaluateurs du contrôle social généralisé ; résistance contre les petits boutiquiers de la gestion des ressources humaines.
Résistance contre, mais surtout résistance pour : résistance dans les petits riens du quotidien ; résistance dans l'écriture pour rendre compte, plutôt que rendre des comptes, pour faire savoir ce qu'ils fabriquent dans les arrières-cours de la misère humaine. »

Sommaire

  • Acte de résistance.
  • Les résistances en actes. L'usure du quotidien. La main dans le chapeau. Le sujet n'est pas handicapé. L'écriture comme lieu-dit de la clinique. Voyage au Québec. Passages du désir.
  • L'usure du travailleur social : une résistance au quotidien. L'usure du travailleur social. Un métier bougrement quotidien. Corps à corps. Donner du temps au temps. La promesse. Une violence bien ordinaire. Espace d'oubli. L'hôpital.

Public 

  • Professionnels de l' éducation spécialisée
  • Cadres et responsables de services sociaux
  • Enseignants et étudiant des filières éducatives en action sociale

Le travail social est un acte de résistance - Dunod - Joseph Rouzel, Fanny Rouzel - 224 pages - 2009
EAN13 : 9782100534340