Amour, sexualité, parentalité & handicap physique - N°40 (Librairie Wallonie-Bruxelles)

Revue médico-sociale "L'Obseravtoire".

Parce que longtemps, la société a préféré considérer les personnes handicapées comme des êtres asexués. Par réflexe pudibond mais aussi par commodité. Parce que les tabous résistent, les malaises persistent, les avancées restent frileuses et... les mots ne suffisent pas, l'Observatoire propose témoignages et réflexions sur la sexualité des personnes handicapées physiques.

Pourquoi aborder la question de la sexualité des personnes handicapées ? N'est-ce pas un peu pervers, un peu voyeur de notre part ? Qu'y a-t-il à voir ? Qu'y a-t-il à dire ? Et surtout de quel droit ? Réponses. Parce que nous avons l'intime conviction que tout un chacun, handicapé ou non, a droit à une vie amoureuse et sexuelle. Parce qu'elles sont de plus en plus nombreuses à en parler, à témoigner de leur plaisir ou de leur résignation, de leurs doutes et de leurs difficultés... Parce que longtemps, la société a préféré considérer les personnes handicapées comme des êtres asexués. Par réflexe pudibond mais aussi par commodité car leur reconnaître ce droit, c'est aussi s'interroger sur la manière dont on use du nôtre... Parce que les avancées restent frileuses. Parce que les mots ne suffisent pas et qu'il faut aussi des solutions pour l'aide technique, pratique, concrète qui leur permettra d'accomplir les gestes... Parce que ces solutions interpellent directement les proches, parents et professionnels surtout, qui se sentent mal à l'aise, désarmés...

Guidés, conseillés par le Professeur Mercier des facultés universitaires de Namur, nous avons donc décidé de relever le défi et d'oser la question de la sexualité des personnes handicapées physiques. Avec une certaine réserve, penseront les uns, puisque nous avons arrondi l'angle d'approche en quelque sorte, en lui accolant pudiquement l'amour et la parentalité. Mais la sexualité ne renvoie-t-elle pas directement à la vie, au cycle de la vie, au besoin d'exister, d'aimer, d'être aimé... Avec quelques maladresses ou manquements, estimeront d'autres qui peut-être ne s'y retrouvent pas.... et il est vrai que toutes les réalités ou points de vue n'ont pu être justement évoqués dans ce pourtant volumineux dossier de près de 100 pages. Bonne lecture !

Colette Leclercq

---
Revue "L'Obseravtoire" n°40


.

Haut

Informations et liens complémentaires


Vos avis sur ce produit

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Il doit obligatoirement s'agir d'un avis sur un produit que vous avez essayé.
  • Pour le SAV ou des renseignements merci de prendre contact avec le fournisseur
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Recevez la newsletter Handicap.fr