La chambre

Résumé : Dans la chambre, on dort, on lit, on s'habille et se déshabille,on peut regarder la télévision également. Aménager et organiser sa chambre peut faciliter le repos et les activités quotidiennes dans cette pièce.
le 

L'espace de circulation

L'espace de circulation doit être préservé pour économiser et sécuriser les déplacements. Une aide à la marche doit être placée pour être accessible au saut du lit. Si besoin, placez une chaise ou des appuis sur votre passage qui serviront également pour vous habiller et vous déshabiller.

La porte

L'idéal, c'est qu'elle soit coulissante pour procurer plus de place dans la pièce et, pour y accéder,  assez large si vous avez besoin d'un fauteuil.
Si c'est une porte battante, assurez-vous qu'elle s'ouvre suffisamment pour votre passage.  Préférez les poignées ergonomiques ou longues pour faciliter les manipulations.

Le lit

Réduisez au maximum le trajet porte – lit en plaçant le lit de telle façon qu'on n'ait pas à le contourner.
Si vous avez de la place, ne plaquez pas le lit sur le côté du mur pour laisser 2 accès aux éventuels aidants et faciliter le ménage.
Une bonne literie est recommandée. N'hésitez pas à la changer car elle s'use avec le temps. Le corps changeant, il a parfois besoin d'une literie adaptée.
Attention une literie trop molle et un lit trop bas rendent difficile la sortie du lit.
Dans ce cas, on pourra dans un premier temps rehausser le lit grâce à des blocs rehausseurs à rajouter aux pieds. Il ne faut pas qu'il soit trop haut non plus. C'est un juste milieu à évaluer.
Si vous êtes en couple et que vous avez tous les 2 des difficultés pour sortir du lit et des mensurations différentes, il existe des lits doubles médicalisés avec des mécanismes et des commandes séparés.
Pour entrer, sortir du lit, se redresser pour lire ou regarder la télévision, on peut utiliser une barre latérale de redressement à glisser sous le matelas. Il est intéressant bien sûr d'investir dans un lit électrique avec dossier relevable.
Si vous avez peur de tomber du lit, vous pouvez mettre des barrières de lit médicalisé.

La table de chevet

On y pose le réveil, les lunettes, éventuellement un livre et la télécommande (mais il est préférable qu'elle soit accrochée au mur), le téléphone, un paquet de mouchoirs,…Vous pouvez d'ailleurs mettre un antidérapant pour éviter que les objets tombent. Il faut que l'interrupteur de la lampe soit le plus accessible possible pour ne pas avoir à vous contorsionner.
Il existe également des prises télécommandées pour brancher plusieurs appareils à accrocher la télécommande grâce à du velcro autocollant. Certaines lampes s'allument et s'éteignent en les touchant.
Il existe aussi des portes lunettes.
Si votre vue est basse ou si vous n'entendez pas bien, vous pouvez acquérir des appareils à gros chiffre, rétro éclairé pour la vue, vibrant, à signal lumineux,…

L'éclairage

Pour plus de facilités, vous pouvez repérer vos interrupteurs en mettant des autocollants colorés. Vous pouvez aussi faire installer une télécommande ou des interrupteurs va et vient portables.
Vous pouvez mettre une lampe directionnelle pour lire confortablement.
Pensez à mettre une veilleuse ou un chemin lumineux qui se déclenche à votre passage grâce à un détecteur, pour éviter les accidents en cas de besoin impérieux nocturnes.

Les toilettes

Le risque majeur de chute la nuit est lié aux toilettes quand on est à moitié endormi ou engourdi dans la pénombre d'où la nécessité d'avoir un éclairage facile.
Il peut arriver que suite à une opération, une chute ou parce que se déplacer seul est impossible, il faille installer dans la chambre une chaise garde robe munie d'un pot si une personne peut vous aider.

La penderie – les rangements

Il faut installer à portée de mains ce que vous portez le plus souvent.
Si l'accès à vos cintres est trop haut, il est intéressant de se procurer des penderies escamotables manuellement ou électriquement, un système qui vous permet de faire descendre la tringle jusqu'à vous (on en trouve dans la partie dressing de toutes les enseignes de bricolage).
Pour les tiroirs, s'ils ne glissent pas facilement, il ne faut pas les surcharger.

La fenêtre

Si vous avez des volets classiques, entretenez vos charnières afin de les manipuler plus facilement.
L'idéal, ce sont des volets électriques qui peuvent avoir des télécommandes accessibles sur votre mur ou dans vos mains.

Cette fiche d'information est non exhaustive et est donnée à titre indicatif et général pour vous aider à comprendre pourquoi et comment améliorer votre autonomie.
Il est préférable de prendre conseil auprès d'un ergothérapeute, professionnel de la rééducation et de la réadaptation avant d'entreprendre des modifications de votre espace chambre si vous êtes en situation de handicap . Son avis technique est requis lors d'une demande de financement d'aménagement, et il est le seul à mettre en lien vos capacités, leur évolution et les contraintes de votre domicile.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr