Ma bonne étoile

Karine Lampe déroule, dans Ma bonne étoile, le film de sa vie et chronique sans fausse pudeur ses rencontres, ses amours, ses révoltes, ses dépressions et ses victoires. En fauteuil roulant depuis 17 ans, souffrant de troubles de l'élocution et d'une pathologie qui l'empêche de rester plus de quelques minutes devant un écran d'ordinateur, Karine Lampe s'est jetée dans cette autobiographie pour assouvir un besoin viscéral d'affirmer que toute existence est exceptionnelle et célébrer la vie, sa vie. Celle de l'enfant sage qui courait derrière son lapin roudoudou, de l'adolescente rebelle devenue maman à 20 ans et de la jeune fille foudroyée quatre ans plus tard par une seconde rupture d'anévrisme qui la privera d'une grande partie de ses facultés motrices.
Écrit avec un ami, Ma bonne étoile est un concentré de courage et d'humanité, un témoignage à la fois tendre et brutal, parfois féroce mais toujours authentique et définitivement positif.

L'auteure

« Handicapée suite à deux ruptures d'anévrisme survenues à 18 et 24 ans, je sais maintenant que je ne peux me comparer à la personne que j'étais auparavant. Je suis en fauteuil et j'ai la tremblote, ma voix a perdu en clarté et gagné en gravité, mon articulation est discordante et j'avale parfois mes mots. Bref, je parle comme une grand-mère sans dentier et ne ferai probablement plus jamais de radio. J'ai été paralysée du côté gauche et, comme séquelle, j'ai un truc incompréhensible pour le commun des mortels : j'ai froid de ce côté-là. Comme un rappel de cette paralysie qui me tient compagnie vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Je n'entends presque plus de l'oreille gauche et, pour couronner le tout, mon strabisme divergent s'est accentué. Mon capital-séduction est à zéro. « Comme avant » ne veut donc plus rien dire pour moi.
Un « charmant » portrait, mais j'ai des qualités aussi. D'abord j'écris ce livre, ensuite j'ai pris du plomb dans la cervelle et de l'aplomb, je sais ce que je veux et j'ai le courage de m'en donner les moyens. Je suis sensible, drôle parfois et je n'ai pas peur de l'avenir. Le doute m'habite rarement, et j'ai des potes formidables. »

---
Ma bonne étoile- Karine Lampe- édité à compte d'auteur - juillet 2017

Pour contacter Karine Lampe ou recevoir la version numérique de l'ouvrage : kaellehumour@gmail.com