Moi, le quota

Par Mak

  • Moi, le quota (miniature 1)
Moi, le quota (image 1)

Présentation de l'éditeur

« Je ne pensais pas revivre en entreprise ce que j'ai vécu dans la cour d'école ». Mak est une jeune battante de 39 ans, née avec une maladie génétique rare. Elle témoigne du harcèlement et de la discrimination qu'elle a subi en entreprise, la menant à un burn out en 2020. De cet enfer, elle en ressort plus forte que jamais pour rompre l'omerta qui règne dans les entreprises publiques et nous livre, ici, une véritable remise en question de la place du travail dans nos vies. Ce livre est un cri, une voix qui s'élève pour que d'autres brisent le silence à leur tour. Il vous intéressera particulièrement car il entre dans la mouvance actuelle de « briser l'omerta », « changer les mentalités », « prendre sa vie en main ».
Dans ce témoignage, Mak aborde avec sa vérité sa vision du monde du handicap, de la maladie, du système scolaire et de l'entreprise. C'est avant tout un regard sur la société, sur les rapports humains, la bienveillance et une interrogation sur notre place dans ce monde. A travers son expérience, Mak souhaite faire bouger les mentalités autant que possible et libérer la parole des victimes de discrimination et de harcèlement, pour que la culpabilité change de camp.
Pour quels lecteurs ?
Pour tout le monde ! Avec une attention particulière pour les parents d'enfants-malades (les aidants), les personnes en situation de handicap, les personnes en souffrance au travail, les entrepreneurs, les managers, les grosses entreprises, les personnalités politiques… et toutes celles et ceux qui veulent changer de vie sans jamais oser !

L'auteur

Mak, 39 ans, est cadre en communication mais également humoriste et conférencière. Son one woman show « Comme tout le monde… à un poil près ! », se joue dans toute la France depuis 2018. Parisienne depuis 15 ans, elle revient en Normandie à cause du confinement et finalement… va y rester !

------------------------------
Moi, le quota: Itinéraire d'une salariée en situation de handicap, Mak, 220 pages, janvier 2022